L'association des Tréteaux Lyriques:

Association loi de 1901 (Statuts), elle s'est fixé pour mission d'assurer bénévolement la promotion de l'art lyrique, de mettre en scène et faire revivre le meilleur du répertoire oublié des opéra-bouffes à la française, d'offrir un tremplin à de jeunes talents semi-professionnels et de reverser l'intégralité des bénéfices de ses spectacles à des oeuvres humanitaires. La troupe comporte aujourd’hui une quarantaine de chanteuses et chanteurs qui s’engagent pour une saison.

Le Bureau dirige les opérations sous la direction d'un président.

La gestion financière est rigoureuse : aucun don en liquide pour les œuvres que nous soutenons. Toutes les recettes (sponsoring et billetterie) ainsi que les dépenses (liées au spectacle) sont comptabilisées.

Nous faisons appel à des professionnels pour la mise en scène, la chorégraphie, le travail des chœurs, la direction musicale, l'orchestre, les décors et les costumes.

Le choix de l'oeuvre et la distribution des rôles est effectuée par le bureau en accord avec les professionnels qui nous accompagnent.

Notre exigence de qualité nous demande un tel effort que nous fonctionnons un an sur deux : un an de travail, un an de repos. Notre public nous témoigne dans ces conditions une fidélité qu'il ne pourrait peut-être pas nous assurer tous les ans (nous atteignons aujourd'hui 10.000 spectateurs par saison).

Pourquoi Offenbach ? : Les Tréteaux n'ont signé aucun contrat avec les héritiers d'Offenbach mais leur fidélité à ce compositeur s'explique : les opéras-bouffes d'Offenbach (on commençait tout juste à dire "opérettes" à l'époque) ont des livrets souvent drôles, parodiques et la musique est toujours pleine d'un charme qui agit instantanément sur le public. Il y a ensuite chez Offenbach une mine d'œuvres à re-découvrir (on ne joue qu'une dizaine de titres sur la centaine qu'il a écrit). Il faut considérer enfin qu'Offenbach, écrivant pour des chanteurs plus proches du Vaudeville que des grandes scènes lyriques, offre de nombreux seconds rôles accessibles à des amateurs.

Mis à part les professionnels qui nous entourent, nous sommes tous bénévoles et nous nous réjouissons de savoir qu'en plus du plaisir d'être acteurs, chanteurs et danseurs, les bénéfices des spectacles que nous donnons sont entièrement versés à des œuvres caritatives.

Entretien avec Jacques Bourdon Comte-Offenbach

Témoignage d'une nouvelle recrue